16 janvier 2022
budget entreprise

L’importance du budget dans la première phase d’une entreprise

Le budget et ses composantes doivent donc être connus même par ceux qui n’ont pas encore de budget. L’entrepreneur connaît tous les aspects productifs et commerciaux de sa réalité mais, souvent, il ne consulte les données du bilan qu’une fois par an, lorsqu’il doit payer des impôts. Mais les chiffres du bilan reflètent une année d’activité !

A travers l’analyse des états financiers, l’entrepreneur dispose d’un outil de gestion qui lui permet de prendre des décisions, avec plus de sécurité et de conscience de la santé économique de son entreprise et de sa capacité à affronter de nouveaux projets de développement.

Tout savoir sur le budget et ses composantes

L’analyse du bilan consiste en un reclassement et une interprétation des données du bilan. Grâce à l’élaboration de quelques variables clés, il est possible d’évaluer l’équilibre économique et financier de l’entreprise.

De plus, les états financiers sont lus par les Banques et les Fournisseurs parce qu’ils veulent connaître la situation financière de leur créancier, par les Clients parce qu’ils veulent travailler avec des partenaires fiables et par les Concurrents, pour discuter.

Cependant, connaître le contenu des états financiers n’est pas seulement un « travail pour les personnes âgées » mais il doit aussi être connu de ceux qui sont sur le point de démarrer une activité commerciale pour les raisons suivantes :

  • Les éléments contenus dans le bilan (chiffre d’affaires, coûts des services, amortissement, bénéfice, actifs, etc.) sont les mêmes qui seront utilisés pour faire le Business Plan
  • Les données des principaux concurrents sont contenues dans leurs états financiers qui pour la plupart des entreprises en Belgique sont publics
  • Le langage des états financiers est un langage universel (même dans le monde) et permet de se comparer avec toutes les parties prenantes (banques, administration publique, investisseurs, etc.) on apprend à faire des business plans
  • Les états financiers sont également un outil qui vous permet de suivre l’évolution de votre entreprise, de classer les valeurs économiques et financières et de suivre leur performance dans le temps

Le budget et ses composantes doivent donc être connus même par ceux qui n’ont pas encore de budget. Il existe de nombreuses sources d’informations et de formation pour introduire l’analyse des états financiers.

Les coûts fixes et les coûts variables

Pourquoi est-il important de connaître la différence surtout au début de l’entreprise ? Différencier la structure des coûts fixes d’une activité entrepreneuriale en phase de création est crucial car certains, quel que soit le chiffre d’affaires possible, existeront encore, tandis que d’autres ne se manifesteront qu’au moment des premières factures et commandes ; nous parlons respectivement de Coûts Fixes et de Coûts Variables.

Comme il est facile de l’imaginer, au début d’une entreprise la plupart des coûts ne seront pas liés au chiffre d’affaires mais auront un caractère fixe, car ils sont nécessaires pour créer et maintenir la structure de l’entreprise. On parle par exemple des frais administratifs et marketing qui, notamment au démarrage d’une entreprise, prennent un poids important dans le compte de résultat de l’entreprise.

Mais pourquoi est-il important de distinguer ces types de coûts ?

Car les frais fixes précisent les dépenses financières que l’entreprise (et donc les actionnaires) devra encourir, quel que soit le chiffre d’affaires.

Les principales catégories de frais fixes sont :

  • Les frais de commercialisation
  • Les frais administratifs
  • Le coût du travail

Ils sont une indication claire des ressources qui devront être mises en place pour faire décoller l’activité entrepreneuriale. Pour cette raison, et pour les garder sous contrôle dans le temps, il est très important de les distinguer selon leur nature.

Mais nous parlons également de coûts variables, qui ne surviennent pas si vous ne commencez pas à fournir les premiers services ou produits aux premiers clients.

Cependant, nous ne devons pas courir le risque d’être pris au dépourvu, puisque, par exemple, nous ne pouvons pas demander à l’un de nos sous-traitants des travaux/conseils (coût variable typique) lorsque le besoin s’en fait sentir d’initier la commande du client. Il faut d’abord planifier les relations, vérifier la disponibilité et les relations avec les fournisseurs dont vous avez besoin, être prêt à livrer le service au bon moment et connaître tous les coûts qui y sont associés. En parlant de coûts fixes et de coûts variables, deux des piliers les plus importants qui déterminent le compte de résultat et qui forment le Business Plan sont donc jetés. Pour plus d’informations, contactez l’expert-comptable Saint-Gilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *