7 février 2023
eau pour nourrisson

Choisir la meilleure eau pour votre nouveau-né

Avant même la naissance de leur enfant, les parents peuvent se poser plusieurs questions : quelles sont les choses à faire et les choses à éviter ? Comment adapter son alimentation pour qu’il grandisse normalement ? Le choix de l’eau fait également partie des interrogations. Dans cet article, vous bénéficierez de conseils sur les critères à considérer pour sélectionner une eau pour nourrisson.

Eau pour nourrisson : laquelle choisir pour assurer sa croissance ?

 

Un nourrisson est fragile. Chaque décision liée à son bien-être ne doit donc pas être prise à la légère. Tout d’abord, l’eau du robinet n’est pas conseillée, car elle subit de nombreux traitements chimiques pour être potable. En revanche, une eau minérale peut être utilisée pour préparer son biberon, bien que toutes les marques ne soient pas forcément adaptées. Seules celles avec la mention « adaptée aux nourrissons » sont conseillées. Elles respectent des valeurs limites spécifiques en termes de qualité microbiologique. Il faut noter qu’un être humain est composé de plus de 80 % d’eau à la naissance, une quantité qui diminue en grandissant. Pour que votre bébé ne manque pas d’eau, vous devez ainsi lui donner le volume de liquide suffisant au quotidien. Vous pouvez lire l’article suivant qui vous guidera et vous conseillera pour trouver l’eau pour nourrisson adaptée à vos attentes.

 

De quoi se compose une eau minérale adaptée à un bébé ?

 

La composition d’une eau pour nourrisson varie d’une marque à l’autre. Quoi qu’il en soit, elle doit être :

  • faiblement minéralisée (comporter moins de 15 mg par litre) ;
  • non effervescente ;
  • faible en nitrates (la quantité doit être inférieure à 15 mg par litre) ;
  • composée de 0.05 mg par litre de nitrites ;
  • pauvre en fluor ;
  • sans microbes ou polluants comme le plomb.

Les mentions suivantes doivent obligatoirement être visibles sur l’étiquette d’une eau minérale :

  • le taux de calcium < 100 mg ;
  • le taux de magnésium < 50 mg/l ;
  • le taux de sodium < 200 mg/l ;
  • le taux de chlorures < 250 mg/l ;
  • le taux de nitrates < 10 mg/l ;
  • le taux de sulfates < 140 mg/l ;
  • le taux de fluor < 0.3 mg/l ;
  • le taux de potassium et de bicarbonates ;
  • les résidus secs à 180 °C < 1000 mg/l.

 

Quelle eau est la plus adaptée pour la préparation d’un biberon ?

Vous pouvez utiliser de l’eau minérale faiblement minéralisée pour préparer un biberon. Avant de faire un choix, lisez attentivement l’étiquette de la bouteille. Par ailleurs, vous devez bien suivre les consignes mentionnées sur la boîte du lait en poudre. Ainsi, vous serez sûr de respecter la quantité recommandée.

 

Peut-on donner de l’eau à un bébé s’il est déshydraté ?

Si votre bébé a une forte fièvre, il se peut qu’il soit déshydraté. Dans ce cas, le pédiatre peut vous conseiller de lui donner une très faible quantité d’eau.

 

Eau pour bébé : à partir de quel moment doit-il boire de l’eau nature ?

 

Jusqu’à ses 6 mois, un bébé n’a pas besoin de boire de l’eau. Tant qu’il ne consomme pas d’aliments solides, ses besoins en eau sont compensés par le lait maternel. De plus, celui-ci garantit sa croissance et sa santé à cette période. Toutefois, à partir de son 6ème mois, un bébé a besoin de boire une petite quantité d’eau par jour, à augmenter petit à petit. Il convient de noter qu’il ne faut pas forcer le bébé à en consommer. Vous devez donc faire preuve de patience. Dans tous les cas, pour ne pas se tromper sur le volume d’eau pour nourrisson, il est préférable de consulter un pédiatre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *