26 septembre 2021
assurance

Peut-on changer le bénéficiaire d’une assurance-vie ?

Il est très fréquent que les adultes âgés de 35 à 40 ans, surtout ceux qui ont des personnes à charge, envisagent de souscrire une assurance-vie. De cette façon, ceux qui veulent changer les bénéficiaires de l’assurance-vie auront des ressources financières pour faire face au décès ou à l’invalidité totale et permanente de l’assuré.

Sans aucun doute, l’assurance vie C’est un produit idéal pour ceux qui veulent que leurs proches disposent de certaines garanties financières en cas de décès ou d’autres événements.

Pour obtenir la meilleure assurance-vie, il est préférable de choisir de faire appel aux services d’un bon cabinet de conseil en assurance.

Qu’est-ce qu’une assurance sur la vie

Une assurance vie est un type d’assurance en vertu duquel la compagnie d’assurance verse une certaine somme d’argent aux bénéficiaires de l’assurance vie – généralement les proches ou le conjoint de l’assuré – en cas de décès de ce dernier.

Ainsi, l’assurance-vie apparaît comme un bon produit qui protège les actifs et garantit les ressources nécessaires à la famille de l’assuré dans le cas où celui-ci décède ou ne peut continuer à travailler en raison d’une invalidité ou d’une maladie grave.

Différence entre le preneur d’assurance, l’assuré et le bénéficiaire

Le jargon utilisé dans le domaine de l’assurance est souvent complexe, avec des termes qui sont souvent confondus. Cependant, il est essentiel de savoir quelles sont les parties impliquées dans un contrat d’assurance pour bien comprendre la police qui est contractée. Un contrat d’assurance comporte trois parties :

Le preneur : le preneur d’assurance est le titulaire de la police, c’est-à-dire la personne qui a contracté l’assurance et qui en paie la prime. Ainsi, le preneur d’assurance est le seul à pouvoir modifier les données relatives à la domiciliation de la prime ou à consulter les informations relatives aux paiements, parmi bien d’autres choses. Le preneur d’assurance et l’assuré sont généralement la même personne, bien qu’ils ne doivent pas nécessairement coïncider.

Assuré : l’assuré est la personne qui est protégée par la police d’assurance, soit en tant que personne physique, soit en tant que ses biens et avoirs. Ainsi, l’assuré est le propriétaire de l’intérêt assuré et a le droit essentiel de percevoir une indemnisation en assurance dommages – ce qui n’est pas le cas en assurance vie, comme on peut le constater.

Bénéficiaire : Le bénéficiaire de l’assurance est la ou les personnes désignées par le titulaire de la police qui ont le droit de recevoir la prestation qui a été convenue avec la compagnie d’assurance lors de la conclusion de l’assurance. En définitive, les bénéficiaires d’une assurance vie sont les personnes qui recevront le capital assuré en cas de décès ou d’invalidité permanente de l’assuré.

Quels sont les droits du bénéficiaire ?

Le droit fondamental des bénéficiaires d’une assurance vie est la perception de la prestation économique qui a été convenue avec la compagnie d’assurance dans la police. Ainsi, le bénéficiaire sera celui qui reçoit le capital assuré dans l’assurance-vie. En outre, toute personne a le droit de consulter l’existence d’autres assurances afin de gérer leur collecte, pour cela elle doit s’adresser au Registre des contrats d’assurance décès. Toutefois, pour recevoir la somme d’argent, il est nécessaire de remplir certaines conditions :

  • Figurer expressément comme bénéficiaire dans la police.
  • Régler les impôts liés à la perception de l’assurance-vie. La perception du capital assuré dans la police d’assurance-vie est soumise aux droits de succession et de donation. Ce point est d’une importance capitale, car la compagnie d’assurance ne pourra effectuer le paiement du capital assuré dans la police que lorsque le bénéficiaire aura justifié avoir présenté la liquidation ou l’auto-évaluation de l’impôt correspondant.

Puis-je changer le bénéficiaire de mon assurance-vie ?

Vous pouvez changer le bénéficiaire de votre assurance-vie. Toutefois, il faut tenir compte du fait que c’est la dernière volonté du preneur d’assurance qui prévaut, de sorte que c’est le dernier bénéficiaire désigné de l’assurance-vie qui recevra le capital assuré dans le contrat d’assurance en cas de décès.

Il existe deux façons de changer le bénéficiaire d’une assurance-vie :

Par le testament : il suffit que l’assuré exprime dans son testament sa volonté de désigner un nouveau bénéficiaire ou de changer le même. Dans ce cas, il est préférable d’avoir un testament ouvert notarié, car il y a beaucoup moins de risques de perte ou de mauvaise interprétation.

L’indiquer à la compagnie d’assurance : le titulaire peut contacter la compagnie d’assurance et lui faire savoir qu’il a l’intention de changer le bénéficiaire de l’assurance-vie.

Sans aucun doute, le changement de bénéficiaire d’une assurance vie est une excellente option pour les personnes qui ont une famille ou des proches qu’elles veulent laisser dans la meilleure situation possible au cas où ils décéderaient ou ne pourraient plus percevoir de revenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *