6 février 2023

Voyage en camping-car : les précautions à prendre

Afin de voyager en toute sérénité avec un camping-car, plusieurs précautions ne doivent pas être prises à la légères. Certaines de ces précautions peuvent paraître assez minimes mais sont d’une grande importance. En général, ces précautions concernent le côté technique, mais aussi le côté administratif.

Les précautions à prendre en ce qui concerne le côté administratif

Pour n’importe quel voyage, que ce soit en camping-car ou autre, il est toujours nécessaire de vérifier tous ces documents administratifs afin d’éviter les éventuels problèmes qui peuvent survenir. En premier lieu, il est indispensable de s’assurer de sa responsabilité civile selon la loi. La responsabilité civile va vous protéger en cas d’incidents causant des dommages à une autre personne. A part la responsabilité civile, il est plus sûr de souscrire également à d’autres formules d’assurance, à savoir l’assurance au tiers et l’assurance tous risques. La finalité est de pouvoir couvrir votre véhicule en cas d’éventuels aléas, par exemple un accident ou un vol. Contre les événements climatiques, vous pouvez également demander à votre agence de vous souscrire à l’option qui vous protégera contre ces derniers, à savoir l’inondation ou les grêles. Pour les voyages à longues distances, les assurances peuvent aussi vous proposer des options qui vous garantissent même en dehors de votre pays. Mais tâchez quand même de vérifier si le pays dont vous allez voyager est compris dans votre contrat d’assurance ; en général, tous les pays de l’Union Européenne sont concernés par cette option.

A part l’assurance, en ce qui concerne les documents administratifs à emporter avec vous durant votre voyage, n’oubliez pas d’emporter votre permis de conduire ainsi que votre carte d’identité nationale ou votre passeport. Il est à noter qu’on parle de permis B qui donne l’autorisation de conduire un véhicule jusqu’à 3,5 tonnes, pour la conduite d’un camping-car. Ce type de permis est valable en France et dans tout l’Europe. Par contre, dans les autres pays qui ne sont pas membres de l’Union Européenne, il se peut qu’on vous demande de présenter votre permis de conduire international ou la traduction assermentée de votre permis français. Toujours pour les voyages en dehors de l’Europe ; à part la carte d’identité nationale, il vous faut également présenter un passeport valide durant votre séjour dans le pays.

Les précautions à prendre en ce qui concerne le côté technique

Prendre les précautions en ce qui concerne le côté technique est la base pour éviter les accidents ou les pannes sur le trajet. Pour cela, après avoir effectuer les différentes vérifications avant votre départ, emportez avec vous les différents kits, matériels ou accessoires pour camping-car dont vous pourriez avoir besoin. Les essentiels à ne pas oublier sont les roues de secours, un gilet orange/jaune et un triangle, un extincteur à poudre polyvalent et des ampoules de recharge. Emportez également une boite de bricolage contenant un tournevis, un marteau, un téflon ou un scotch, un fil de fer, etc. Pour les vérifications à faire avant votre départ, il faut que vous teniez en compte du PTAC de votre camping-car ou le poids total autorisé en charge ; ce poids est prescrit sur la carte grise. Assurez donc de ne pas dépasser cette limite pour éviter les accidents, mais aussi pour les amendes qui sont proportionnelles au dépassement effectué. Il se peut que vous soyez sanctionné et que votre camping-car soit immobilisé si le dépassement est de 5% par rapport au poids total autorisé en charge. Pour vérifier si vous n’effectuez pas un dépassement, passez à un centre d’appel technique disposant d’un pont-bascule. Le service n’est pas cher, pour quelques centres, cela est même gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *